• La maladie m'a tout prit

    Je n'écris pas cette article pour vous parler de ma maladie, je ne l'ai pas encore accepter donc je ne peux pas vous en dire plus à ce sujet.

    Je ne veux pas de pitié, je veux juste faire comprendre à mes amis et à ma famille ce que je ressens.

    La maladie m'a tout prit, elle a commencé à me prendre mon travail, je l'aimais tellement mon travail, c'était une bonne partie de ma vie, c'était ma raison de me lever chaque matin et aujourd'hui je dois me préparer à en faire le deuil, j'espère toujours mais je ne rêve pas non plus, elle m'a prit ma vie sociale aussi, je ne peux plus conduire donc plus sortir, et dire que j'avais passé mon permis pour pouvoir m'évader quand j'en aurais besoin et au final ça m'a coûter cher et il ne me sert à rien mais elle ne m'a pas prit que ça.

    Je peux compter les visites que j'ai en une année sur les doigts d'une de mes mains, je me sens seule et plus personne ne s’intéresse à moi, j'ai le sentiment de ne plus rien valoir, au début, la famille ou les amis nient ta maladie, pensent que ça n'est rien, que ça va vite passer, que ce n'est qu'un mauvais rhume ou certains pense que tu en rajoutes et qu'en faite tu es surement un peu hypocondriaque et le temps passe et mon état se dégrade, les personnes qui venaient encore viennent de moins en moins, ne prennent plus de nouvelles. Pourquoi ? La peur peut être ? Je ne suis pourtant pas contagieuse. Mais c'est un fait, la maladie telle qu'elle soit fait peur et c'est tellement plus simple de l'ignorer et du même coup ignorer les personnes malades sans savoir le mal que ça peut faire. D'autres s'y habituent et l'oublient et par la même occasion t'oublie ....

    Aujourd'hui je me bas contre la maladie mais pas que, je suis si triste de devoir me justifier constamment auprès des personnes qui disent m'aimer et me comprendre, je suis triste que si peu de personne ne prenne de mes nouvelles, que si peu de personne me rende visite, je peux rester des mois sans sortir et sans voir personne, sans parler de l'ennuie, avoir envie de faire des choses et ne pas en avoir la force, être frustrée sans arrêt car pour une fois j'ai du temps pour faire des choses, oui le temps je l'ai c'est l'énergie que je n'ai plus :(

    Et ce n'est pas tout, aujourd'hui quand tu es malade, tu ne peux prétendre à rien donc on te laisse t'enfoncer dans la pauvreté, l'état n'aide pas les gens comme moi, des fois que nous ayons choisis d'être malade et de ne plus pouvoir travailler mais bon ça c'est encore un autre sujet.

    Voilà, ça c'est ma vie depuis que j'ai rencontré ma nouvelle amie, qui elle ne m'oublie pas, cette nouvelle amie c'est la maladie, cette amie que je n'ai pas choisi et j'aimerais qu'elle, elle m'oublie et me lâche car elle m'étouffe.....

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 15 Novembre 2014 à 07:01
    delph Dolce
    Je n ose imaginer ce que tu ressens.
    Plein de bisous même si ce n est pas pareil

    D.
    2
    Dimanche 16 Novembre 2014 à 11:56
    Je ne vous connais pas, mais ce que vous avez écrit m'a beaucoup touché. Je vous souhaite bon courage et bon rétablissement. Soyez forte!
    3
    Vendredi 21 Novembre 2014 à 20:47

    que te dire Séverine,nos mots de réconfort sont si simplistes par rapport à ce que tu souffres...je t'embrasse et espère que tu verras la lumière au bout de ce tunnel!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :